L’apaisant arbuste africain

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Aujourd’hui sur l’agence presse de Culture et Formation, nous allons vous parler d’une importante découverte effectuée sur le continent africain. Une équipe de chercheurs, pilotée par Michel de Waard, directeur de recherches à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), a découvert il y a peu qu’un arbuste africain, le Nauclea latifolia, produisait d’importantes quantités d’une molécule antidouleur.

Une molécule identique au Tramadol

La molécule présente dans ce petit arbre (tout particulièrement dans les racines), s’est étonnamment avérée identique à un antidouleur de synthèse connu, le Tramadol. Au même titre que ce dernier (même s’il n’est pas un dérivé morphinique, le Tramadol agit sur les mêmes récepteurs du cerveau que ceux sensibles à la morphine), la molécule de l’arbuste possède donc un potentiel analgésique certain. Il s’agit là d’une excellente nouvelle quand on sait les difficultés d’approvisionnement des populations africaines en matière de médicament antidouleur.

Cette découverte, rapportée dans Top Santé, était également relayée par le site Internet canoe.ca ici : http://fr.canoe.ca/sante/archives/2013/09/20130927-144828.html.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »